L’EPP 13 janvier de nouveau inondée

 

Après la pluie, c’est le beau temps, dit-on souvent. Mais malheureusement, cela n’a jamais été  le cas à l’EPP 13 janvier situé au quartier Hédjranawoé à Lomé. Les élèves de cet établissement scolaire vont encore marcher dans eaux  avec tous les risques de  maladie avant d’avoir accès à leurs salles de classe. La faute à la petite pluie  qui s’est abattue sur  la ville de Lomé dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 février.Gouverner c’est prévoir ;  mais force est de constater qu’au Togo, à  part trouver les voies et moyens pour conserver le pouvoir,  plus rien ne se fait.

 

Après la petite pluie du dimanche dernier, l’EPP 13 se retrouve encore sous les eaux, sans oublier que la cour de cette  école sert déjà de dépotoir aux riverains. Tout ceci dans l’indifférence totale des gouvernants.Les responsables dudit établissement  scolaire vont encore faire le choix entre libérer les élèves jusqu’à la fin de la saison des pluies ou les maintenir dans l’eau afin de les permettre de suivre les cours comme leurs camarades  des autres écoles.Il est très difficile de cerner  le mandat social de Faure Gnassingbé, qui maintient les écoles et les hôpitaux dans un état de délabrement total. Et pourtant quand il s’agit des bizarreries pour soutenir le pouvoir, notamment des concerts et des marches à n’en pas finir  pour une soi-disant « paix »,  le gouvernement trouve toujours des moyens.

Eyram Akakpo






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *