5000 manifestants ont battu le pavé ce 29 Novembre à Lomé

 

La coalition des 14 parties de l’opposition a mobilisé une foule estimée à environ 5000 manifestants en ce premier jour des manifestations de trois jours annoncée par la coalition cette semaine a indiqué le ministre de la sécurité Yark Damehame au cours de son traditionnel point de presse d’après marche ce mercredi 29 novembre à Lomé.

Le ministre de la sécurité Yark Damehame s’est réjoui du caractère pacifique de la marche à Lomé et à l’intérieur du pays. « La marche de ce premier jour est sans incident majeur » a-t-il indiqué.

Par ailleurs le ministre a déploré quelques incidents survenus à Lomé, où quelques manifestants ont violenté certains compatriotes qui voulaient traversés la route et vaquer librement à leurs occupations. Le ministre lance un appel à la sensibilisation des manifestants par les responsables des marches et exhorte tout un chacun à plus de vigilance.

Les marches se sont déroulées dans les villes comme Lomé, Vogan, Anié, Kpalimé et Tchamba
Selon le ministre, une quinzaine de personnes se sont dispersées à la vue d’une patrouille militaire à Tchamba.

 






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *