Des OSC marcheront les 6 et 7 septembre prochains

 

En conférence de presse ce 4 septembre 2017 à Lomé, les OSC ont rendu publique la déclaration qui suit :
DÉCLARATION DES OSC RELATIVE AU POURRISSEMENT DE LA SITUATION SOCIO-POLITIQUE AU TOGO

Les Organisations de la Société Civile (OSC), réunies en conférence de presse ce jour, expriment leur indignation par rapport à la déliquescence sociopolitique dans laquelle est plongé le Togo depuis quelques années.

A la place des réformes politiques, le pouvoir préfèrent plutôt s’adjuger la paternité du plus grand nombre de dialogues et de commissions illusoires.

A cela, s’ajoutent des violations des droits humains et l’impunité dont jouissent les auteurs des crimes économiques.

Au demeurant, les manifestations du 19 août dernier organisées par le Parti National Panafricain (PNP) et émaillées de violences ont occasionné des pertes en vies humaines, des blessés et des arrestations. A ce jour, des informations font état du climat de terreur dans certaines contrées, en l’occurrence Sokodé.
Tout en nous inclinant devant la mémoire des disparus et souhaitant un prompt rétablissement aux blessés, nous exigeons la relaxation immédiate et inconditionnelle des détenus dans cette affaire.
Nous demandons en outre la mise en place d’une commission crédible pour faire la lumière sur ces actes.

Au regard de la situation sociopolitique qui prévaut actuellement, il est clair que l’absence des réformes constitutionnelles et institutionnelles ou le refus de revenir à la Constitution de 92 demeurent les causes profondes de la léthargie dans laquelle se trouve notre pays. Ceci étant, et comme le devoir nous interpelle à amener la paix là où elle semble menacée, nous ne saurions rester indifférents par rapport aux initiatives visant à réclamer lesdites réformes.
C’est pourquoi, nous, Organisations de la Société Civile, appelons toute la population à se mobiliser pour participer massivement aux manifestations pacifiques des 6 et 7 septembre prochains en prélude à la grande mobilisation que nous projetons dans l’avenir.

Par ailleurs, nous rappelons aux forces de l’ordre, de sécurité et de défense qu’elles sont avant tout des entités émanant de la population civile. A ce titre, le maintien d’ordre lors de ces manifestations pacifiques à caractère républicain et citoyen doit se faire avec beaucoup plus de professionnalisme, sans état d’âme en utilisant les moyens conventionnels.
Nous invitons, de son côté, l’opposition à faire preuve de plus de responsabilité en disciplinant ses militants et sympathisants lors de ces manifestations.
Fait à Lomé, le 4 septembre 2017
Ont signé :
Ont signé :
1-.ASVITTO
2-CRAPH
3- AJAAH
4-Action Sud
5-Flambeau du peuple
6- Novation internationale
7-REJADD Togo
8-TJP
9- Nouveau citoyen
10- SP- BT






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *