Togo/La société civile met les acteurs devant leurs responsabilités suite au drame du 19 août

Suite à la marche du 19 août dernier ayant occasionné des « pertes évitables en vies humaines, des blessés et d’énormes dégradations de biens publics et privés », la société civile a fait une sortie médiatique ce jeudi à Lomé pour appeler les différents acteurs impliqués à l’apaisement.
Tout en présentant aux familles éplorées toutes ses condoléances et souhaitant aux blessés un prompt rétablissement, elle condamne les violences d’où qu’elles viennent lors de ces manifestations du 19 août dernier organisées par le Parti National Panafricain PNP.
Elle suppose que « la cause de ces tensions et malaises est l’absence de mise en œuvre des accords relatifs aux réformes constitutionnelles et institutionnelles, notamment l’APG, les recommandations de la CVJR, l’atelier de juillet 2016 du HCRRUN. »
Fort de ce qui précède, elle « en appelle à la responsabilité du chef de l’Etat, en tant que premier garant de la stabilité du pays à œuvrer pour la concrétisation de ces accords en réglant définitivement les questions sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles dans l’intérêt supérieur du peuple togolais, dans les meilleurs délais ».
Du côté du gouvernement, elle l’invite à faire preuve de plus de « retenue et de courtoisie dans les déclarations qui doivent se faire sur un ton apaisé afin de consolider la paix sociale, à garantir l’exercice de la liberté de manifestation sur l’ensemble du territoire. »
Elle exige en outre « plus de professionnalisme et de responsabilité de la part des forces de l’ordre dans l’encadrement des manifestations afin d’éviter les dérapages. »
Quant aux responsables de partis politiques, elle les invite « à appeler leurs militants au respect des biens publics et à déconseiller tout propos incitant à la violence et à la haine. »
Au demeurant, elle a rappelé que les réseaux sociaux ne doivent pas servir de diffusion d’images, de textes et vidéos incitant à la violence.






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *