Le club rfi Togo accentue sa luttre contre les faux médicaments

Sensibiliser la population togolaise surtout vulnérable sur les risques des faux médicaments telle est la mission que s’est assignée le club Rfi Togo depuis 2015. Le club Rfi Togo en collaboration avec le ministère de la santé, l’ordre des pharmaciens du Togo et d’autres partenaires ont organisé une conférence débat le 11 Aout dernier Zanguéra. L’objectif est de sensibiliser le canton de Zanguéra et ses environs sur le risque de la prise des faux médicaments après kpélé en 2015 et kara en 2016 c’est le tour de cette localité.
Placé sous le thème : « les faux médicaments, un crime contre les plus pauvres », autorités administratives locales et la population de Zanguéra se sont réunis pour se pencher sur la problématique qui ronge à petit feu les populations de par son abondance sur le marché togolais. Dans son discours de circonstance le représentant du ministère de la santé a laissé entendre que la santé est un besoin vital pour la population et il est important de la préserver surtout par l’arrêt des prises de faux médicaments.
« La consommation de faux médicaments peut entrainer de graves conséquences à savoir le risque élevé d’intoxication, l’absence d’efficacité du traitement et même des décès » a indiqué Dr Kpéto président de l’ordre des pharmaciens du Togo
« L’objectif principal des acteurs de faux médicament est la recherche du gain facile d’où l’importance d’informer largement les concitoyens sur le vrai visage de la contrefaçon et sur les risques en matière de santé » a-t-il martelé
Il faut noter que tous les médicaments de rue ne sont pas des faux médicaments mais il est difficile de reconnaitre le vrai du faux et aussi environ 60% des médicaments sur le territoire togolais sont contrefaits.






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *