E-AGRIBUSINESS, UNE APPLICATION POUR DEVELOPPER LE SECTEUR AGRICOL

Les secteurs de l’agriculture et de l’agro-industrie sont confrontés à divers problèmes ne permettant pas aux agriculteurs togolais qui constituent près de 52% de la population togolaise de vivre décemment de leur activité. Pour résoudre cette équation, le centre local d’incubation numérique (CLIN) a officiellement lancé ce mercredi 10 Mai à Lomé l’application « E-AgriBusiness ».
E-agriculture est une plateforme qui permet une visibilité des producteurs et leurs produits permettant ainsi d’envahir un marché à fort potentiel, d’accroitre le volume des ventes, de réduire les pénuries, d’inciter l’augmentation des surfaces cultivées et l’émulation du secteur de l’agro-industrie. C’est également une bourse et systèmes d’informations agricoles qui ont pour priorité de permettre aux agriculteurs vivant dans les zones les plus reculées ne disposant ni d’internet, ni de Smartphone d’accéder à un marché international pour écouler leur production.
Selon Edeh Dona Etchri, promoteur de l’application, le système permet la publication d’offres, de demandes, de trocs, la récupération des contacts de l’annonceur aux travers cinq canaux, les prévisions météorologiques précises par SMS et par voix, les conseils agricoles par les experts et la prise en charge des agriculteurs analphabètes en langues locales.
« Nous parachevons ainsi au travers des données récoltées entre autres la cartographie de la production, des producteurs, les prix des marchés, le nombre d’agriculteurs par sexe en mesurant l’effet du genre dans le secteur » a-t-il indiqué.
Rappelons que E-agribusiness, l’application de l’agriculteur est vainqueur de deux concours relatifs à la réalisation d’applications destinés au monde agricole au cours des années 2016 et 2017. Il s’agit du premier prix des applications innovantes au Togo en 2016 et le 1er prix du Hackaton AGRI PME 2017.
Rappelons que cette application a reçu le 1er prix des applications innovantes au Togo en 2016 et 1er prix du Hackaton Agri PME 2017.






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *