L’ONG VISA lance une lutte acharnée contre le diabète

Devenu aujourd’hui une véritable épidémie, le Togo compte de nos jours plus de 2,6 % de personnes diabétique. Cette maladie se développe dans toutes les couches sociales de la population. L’ONG Visa s’est assignée pour mission de sensibiliser la population sur le diabète afin d’en améliorer la prévention, donner aux structures sanitaires et sociales locales les moyens pour que le diabétique puisse avoir droit à un accès aux soins de qualité et à moindre coût, offrir aux diabétiques, handicapés ou non les moyens de s’auto-prendre en charge et de lutter contre leur maladie et ses complications, renforcer les capacités des associations des diabétiques pour qu’elles défendent leurs droits et aussi, apporter un appui particulier aux femmes dans le cadre du diabète gestationnel.
L’ONG visa a rencontré les professionnels des médias ce vendredi 24 février à Lomé. L’objectif est de présenter à la presse la soirée Cercle Bleu qui est une manifestation de collecte de fonds entrant dans le cadre de l’activité 8 du projet « Unir contre le diabète » et qui vise spécifiquement à la lutte contre le pied diabétique :la prévention et la prise en charge des amputations.
Placée sous le thème : Éducation et prévention du diabète, les activités seront centrées sur un concert, des concours de dessins, poèmes, chants sketchs, défilé de mode, danse classique, danses folkloriques et des sensibilisations. Et l’apothéose aura lieu 28 mai prochain à l’agora Senghor à la fête des mères.
« Le diabète est due à notre mode d’alimentation aujourd’hui composé de produits industrialisés trop gras, salés et sucrés auxquels s’ajoute une alimentation traditionnelle très riche en glucides » a indiqué Dr Kouvahey Damien, Président de l’ONG Visa
L’ONG compte toucher 2 000 000 personnes bénéficiant d’action de prévention ; 5 000 patients diabétiques auront des soins de qualité et 420 agents de santé des structures d’appareillage et de réadaptation fonctionnelle verront leur capacité renforcée.






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *