Musèlement de la presse: La HAAC s’apprête à fermer LCF et City FM

Les menaces de fermeture pèsent toujours sur la Radio City Fm et La Chaîne du Futur (LCF). En conférence de presse ce Jeudi 02 février à Lomé, la HAAC du tout puissant Pitang Tchalla  a affiché tout son désir d’en finir avec le groupe sud média et trois autres chaînes radios de l’intérieur du pays (Radio Dawul à Bassar, la voix de vo à Vogan, Radio Badou à Badou).Après les Radios X solaire et Légende Fm fermées par la HAAC, c’est le tour de la Radio City Fm et la Télé LCF de connaitre le même sort.

En effet, la HAAC accuse ces medias de n’avoir obtenu aucune autorisation d’installation. « La Haute autorité a constaté que la chaine de télévision LCF et la station de Radio City Fm qui émettent depuis 2007, n’avaient obtenu auprès de la Haute autorité aucune autorisation d’installation et d’exploitation préalable à l’exercice de leurs activités.» a déclaré Mathias Ayéna. On se demande là où était la HAAC depuis 2007 quand LCF et City Fm ont commencé par émettre ? Pendant près de 11 ans, c’est en ce moment que la HAAC trouve que le groupe Sud-Média exerce dans l’illégalité.

Selon le directeur de LCF « je crois que les institutions travaillent justement avec des documents et des papiers. Lorsque je retrouve dans mes archives des reçus d’achat de dossiers d’achat d’appel d’offre, lorsque je retrouve dans mes archives des récépissés de l’ARTP qui accuse réception du dossier, lorsque je retrouve dans mes archives un courrier de la HAAC daté du 7 mai 2007 adressé à l’ARTP demandant des fréquences et je retrouve aussi dans mes documents, une lettre de l’ARTP qui assigne des fréquences par le canal de la HAAC, je me dis qu’il y a traçabilité du dossier, qu’il y a eu un dossier. Qu’on me dise qu’on a posé la question au président d’alors et qui n’aurait pas donné de réponse alors qu’il y a une lettre qui a été dument signé par cette personne, ça ma cause personnellement un problème. » a affirmé Luc Abaki, Directeur Général du Groupe Sud-Média.

Pour l’heure la HAAC donne la date de rigueur de 5 février 2017 à la Radio City Fm et LCF pour se mettre en règle.Il est clair que tout est mis en œuvre pour la fermeture de ces deux médias « je ne sais pas ce que les autres institutions diront de la décision que nous prendrons(…) avant de parvenir à des arrangements et autres, il faut d’abord appliquer la loi » a laissé entendre Pitang Tchalla.
Eyram Akakpo






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *