Les chefs d’Etat-major de la CEDEAO s’unissent pour lutter contre le terrorisme

 

La sécurité des peuples est le souci des dirigeants des pays de la CEDEAO. Pour éradiquer les conflits constater sur le continent s’est ouverte à Lomé le mardi 22 novembre la 36ème réunion du Comité des Chefs d’état-major de la CEDEAO en présence du Premier ministre togolais Komi Sélom Klassou, du président de la commission de la CEDEAO Marcel Alain de souza et du représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest Mohamed Ibn Chambas.

Durant trois, les participants vont se penché sur les problématiques liées au terrorisme, a la révision de la doctrine de la Force en Attente de la CEDEAO, il y aura également la présentation de la nouvelle structure révisée de la FAC, la situation de la mission de l’ONU au Mali ne sera pas du reste sans oublier la lutte contre Boko Haram.

Pour Komi Selom Klassou, cette réunion constitue le point de départ d’une politique de mutualisation des forces armées et de l’expérience des services de défense des 16 Etats présente à  cette réunion pour lutter contre les crises qui secouent le continent ces derniers temps.

Selon Abalo Félix Kadhanga, chef d’Etat-major des Forces armées togolaises (FAT) la création d’un système de sécurité et de défense collectif permettra aux armées de faire face à toutes les menaces contre la paix.

 

 






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *