Les pays du Conseil de l’Entente unis contre le terrorisme et les trafics

 

Les pays membres du Conseil de l’Entente sont sur la bonne voie pour trouver une solution face à l’insécurité qui gangrène les Etats membres.

Au terme de la rencontre de Lomé des ministres de la sécurité du Conseil de l’Entente, un communiqué a été publié et indique que le terrorisme, les trafics de tous genres (êtres humains, armes à feu, drogues, produits pharmaceutique, cigarette etc.) le cyber criminalité et le crime transnational organisé sont des préoccupations sécuritaires majeurs rencontrées  dans l’ensemble des pays membres de ladite instance régionale.

Pour remédier à cette incessante insécurité, ils préconisent la création d’une base de données commune entre les services de sécurité des Etats membres et la centralisation du système d’émission des documents de voyage et d’identité. Les ministres ont aussi mis un accent sur la mise en place d’opérations de police conjointes et simultanées afin de lutter plus efficacement contre la délinquance transfrontalière.

L’objectif est de centraliser les informations de ces cinq pays du Conseil de l’Entente pour  lutter plus efficacement contre le trafic de drogue, d’armes et de contrefaçons.

Ces propositions des ministres de la sécurité seront étudiées lors du prochain sommet de cette instance régionale. Des propositions qui pourront apporter une lueur d’espoir aux populations  quand on sait l’insécurité grandissante que vivent les Etats.

Notons que le président en exercice du Conseil de l’Entente est  Faure Gnassingbé.

EyramAkakpo






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *