Lexiques bilingues dans l’enseignement primaire à compter de la rentrée prochaine

Lexiques bilingues dans l’enseignement primaire à compter de la rentrée prochaine

imag2254Ouvert à Lomé depuis ce lundi 24 Octobre pour une durée de 7 jours un atelier  de production des lexiques spécialisés à l’intention de nouveaux pays de l’initiative école et langues nationales  en Afrique (ELAN-Afrique).  Cette rencontre  de Lomé est la phase 2 du projet initiative ELAN qui n’est que le prolongement des objectifs de la  phase 1.

Au cours de ces 7 jours de travaux, il sera question d’élaborer des lexiques bilingues (français-langues africaines) spécialisés pour les enseignements-apprentissages des mathématiques et de la lecture-écriture dans quatre langues nationales (dioula, ewe, kabye et malagasy). Ces outils sont destinés aux enseignants et encadreurs du cycle primaire.

Selon le Directeur de cabinet du ministère des enseignements primaires et secondaires, l’introduction des langues nationales dans l’éducation de base est une initiative salutaire pour la qualité des apprentissages. « En effet, au moment où commence l’apprentissage de base, l’enfant a déjà ses réflexes cognitifs. Sa langue maternelle a déjà structuré sa personnalité de base. Ainsi, toute stratégie pédagogique qui ne s’appuie pas d’abord sur les acquis de l’environnement naturel de l’apprenant sera peu efficace » a-t-il précisé

« Dans le cas précis de ces lexiques spécialisés, objet de la présente rencontre, il est indispensable que les outils en question soient à la disposition des enseignants et de leurs encadreurs au cours du premier trimestre de l’année scolaire 2016-2017. Au regard de ces enjeux, nous attendons des participants une assiduité et un engagement à la hauteur de ce qui nous réunit ici. Il s’agit, on ne le dira jamais assez, de l’éducation des enfants, de l’éducation de base » a laissé entendre le coordonnateur de l’initiative ELAN-Afrique, Hamidou Seydou Hanafiou.

L’initiative ELAN concerne 12 pays à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, le Mali, le Niger, la République Démocratique du Congo, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Guinée, Madagascar et le Togo.

Bernard AFAWOUBO

 

 

 






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *